Nouvelles de Ando et Killian

De Ando et Killian:

Salut Jean-Pierre,

Quelques nouvelles de l'avancée du projet :

Malgré tous nos efforts pour déposer le dossier à la date limite (le 19 décembre), l'administratif et les médecins qui devaient signer le dossier avant la date fatidique ont vaincu.

 

Max et Ando étaient à Antsirabe et tentaient de réunir les derniers papiers et les signatures et comme j'étais à Tana pour mes parents, je suis resté pour tenter de prolonger le délais au maximum auprès du ministère. Il ne nous manquait qu'une signature (celle du directeur de la santé de la région) le 19 au matin mais le ministère à Tana n'a pas accepté d'étudier le dossier s'il arrivait après les 9 heures chose impossible même avec un chauffeur.

Comme il nous manquait le diplôme de la Dresse Nanah et que Ando craignait une réaction négative du directeur de la santé de la région (qui n'est pas le type le plus adorable de l'île) si le dossier n'était pas parfait nous avons donc choisi de nous retirer pour le moment, d'attendre le diplôme et de retourner chercher la dernière signature avec un dossier parfait. Nous déposerons le dossier complet et signé dans le calme pour le mois de février. Le ministère à Tana m'a dit qu'il placerait notre dossier en premier et que l'ouverture pourrait se faire en avril si le dossier est complet et le dispensaire prêt. J'ai réussi à avoir le médecin du ministère à Tana à la bonne et je pense qu'il nous aidera à faire vite, espérons...

Pour éviter une surprise liée au changement éventuel de ministre après les élections, je passerai au ministère à mon retour de vacances le 25 janvier pour vérifier que les papiers à réunir sont toujours les mêmes.

Du coup l'heure est maintenant à la planification et l'aménagement du dispensaire. Voici la liste de ce qu'il nous faut faire avant début avril:

  • établissement du budget précis
  • installation électrique du bâtiment principal et mise en place du solaire
  • aménagement du jardin en face du dispensaire
  • commande et mise en place de l'incinérateur
  • construction de la cabane pour la génératrice
  • finition du dispensaire que Alain n'a pas encore entamées (peinture, etc.)
  • aménagement des meubles
  • aménagement divers (rideau, matériel médical, etc.)
  • modification demandées par le technicien de la santé (planche en bois à l'entrée pour les poussettes et chaises roulante, peindre les vitres de la salle de pharmacie pour éviter les regards et protéger le matériel du soleil, texte et dessin au dessus des portes de chaque salles, séparation du plan de travail dans la salle de soins entre le matériel propre et sale)
  • dépôt du dossier au ministère à Tana en février
  • commande des médicaments
  • (la dresse Nanah proposait de construire des latrines à l'extérieur car les toilettes que nous avons risquent d'être bouchée par les journaux utilisé par les paysans, à discuter...)

Si nous en avons le temps nous profiterons de visiter les fokontany entourant le dispensaire pour en faire sa publicité.

Pour les tests de l'eau:

  • l'analyse microscopique ne montre rien de dangereux qui pourrait passer la peau dans les soins ou se douchant. YES!! Présence d'un petit Rocifère dont je te joins la photo qui ne joue un rôle que dans la dégradation et la fertilisation du sol. Juste pour le plaisir des yeux parce que c'est joli :-)
  • l'analyse microbiologique de l'eau chlorée et filtrée montre 1 colonie d'entérobactéries. En bref l'eau et potable pour des adultes moyennant une petite tourista mais pas utilisable comme eau potable chez les enfants de mois de 2 ans (risque de grosse infection digestive). L'institut Pasteur nous a conseillé d'augmenter la quantité de chlore et de refaire les analyses de l'eau du château d'eau, ce qui devrait suffire au vu de la toute petite contamination. Je les amènerai à nouveau le 10 janvier en partant en vacances.
  • mon père a les tubes pour l'analyse physico-chimique que l'on fera avant leur départ.

Pour nous réconforter dans le besoin de ce dispensaire et de ce médecin, les enfants ne cessent de nous le montrer. Un enfant à Mahazina a fait une crise d'asthme sévère il y a quelques jours et j'ai tenté d'enlever une aiguille de cactus du bras d'une jeune du terrain ce vendredi. Comme je n'avais pas le matériel pour inciser et anesthésier, on a du aller chez Vanessa. Ce dispensaire doit exister et le médecin aura du travail! :-)

Toujours aussi motivé par le projet, nous te souhaitons d'excellentes fêtes et merci encore pour ton soutien,

Ando et Killian

Contact

Association Zazakelysuisse
Sur Ville 9
CH - 1136 Bussy-Chardonnay

info[at]zazakelysuisse.ch

IBAN CH96 8044 5000 0047 4091 1/CHF

IBAN CH98 8044 5000 0047 4097 2/€

Newsletter

Marché de Noël

Marché de Noël 2020: 5 décembre, 9h00-18h00, Chaniaz

ANNULÉ 

Eleves 30