Lettre Zazakely - mars 2021

Lettre Zazakely - mars 2021

 

Chères amies et chers amis des Zazakely de Mahazine et Fiadananatsoa,

Un joli bonjour à l’approche du printemps qui semble vouloir montrer le bout de son nez. C’est aussi le moment où nous pouvons redémarrer un certain nombre d’activités qui étaient restées en veille à Madagascar. Malgré les difficultés en lien avec la pandémie, nous avons essayé de rester en lien avec nos équipes sur le terrain et, comme vous avez pu le lire dans les précédentes lettres, nous avons poursuivi l’aide aux plus démunis.

La situation sanitaire semble maintenant vouloir donner un peu plus de possibilités. Les écoles ont pu redémarrer et le dispensaire réouvrir de manière habituelle. Mais tout le vécu des derniers mois a eu des conséquences très néfastes sur bien des gens.

Nous allons donc voir comment nous pouvons les aider un peu plus que d’ordinaire pour revenir à un niveau décent.

 

Côté Mahazine : 

  • La collaboration avec soeur Eliane des Petites soeurs de Jésus se poursuit et c’est une aubaine de pouvoir collaborer avec elle notamment dans cette période de pandémie. Accompagnée de la sage femme, elle a mis en place une prévention de qualité contre le virus.
  • Actuellement, elle a repris ses visites dans les familles afin de connaître les besoins au niveau de la santé, notamment celui de la malnutrition afin d’éviter le décès de jeunes enfants.
  • Nous allons prendre en charge l’opération d’un enfant qui a un pied bot.
  • Côté école, avec la pandémie, il y a plus de pauvreté et donc plus de demandes de scolarisation d’enfants dans notre centre. Nous avons donc accepté d’augmenter de 15 élèves le nombre total d’écoliers. Ce qui aura un surcoût de 1’200 FS. Cependant, nous avons pris l’option de donner la priorité aux plus jeunes enfants par rapport à certains grands qui essaient de profiter du système de l’association, en s’inscrivant au centre, mais ne suivant pas les cours.
  • Nous avons aussi pris la décision d’engager un nouvel enseignant pour les enfantines. L’enseignante actuelle, en place depuis de nombreuses années, aura pour mission d’alphabétiser les parents. Elle a l’avantage de bien connaître les parents et d’avoir établi avec eux une relation de confiance.
  • Nous avons reçu d’une entreprise malgache des lots de tissus qui vont permettre aux parents de fabriquer des couvertures qui seront distribuées dans tout le quartier. Cela rejoint vraiment les valeurs de l’association qui souhaite des initiatives prises directement par les habitants du quartier et, dans la mesure du possible, financées par eux.

 

Côté Fiadanantsoa :

Au niveau du CSB de Fiadananatsoa :

  • La pandémie a mis cette partie en chute libre et nous sommes passés de plus d’une centaine de visites à une vingtaine par mois.
  • Par contre, au niveau de la maternité, les chiffres sont restés stables, ce qui est plutôt une bonne nouvelle dans cette période tumultueuse. Il y a eu notamment 7 accouchements ces derniers temps. 
  • Une « journée spéciale enfant » a eu lieu au mois de février dans le but de repérer les enfants mal nourris et ainsi d’apporter de l’aide aux familles. Il faut dire que dans cette période, les familles n’ont plus de quoi s’acheter du riz et donc se sont reportées sur le manioc qui n’est pas digeste pour les jeunes enfants. 
  • Les objectifs de la journée :
          • Pesée des enfants et bilan de santé
          • Vaccination
          • Déparasitage et distribution de vitamines
          • Distribution de compléments alimentaires
          • Rappel aux parents des bases de l’alimentation
          • Sensibilisation des parents sur les cultures et les possibilités de les améliorer
          • Rappel des principes de l’alimentation de base.
  • 93 enfants de moins de 5 ans ont été accueillis. Sur ces 93 enfants, 23 souffraient de malnutrition. Ces 23 enfants seront suivis et recevront de l’aide du CSB de Fiadanantsoa. 
  • Le soutien aux personnes handicapées se poursuit.

A niveau de la ferme :

  • les cultures de riz, de haricots et de maïs se portent assez bien pour l’instant. Le projet est de vendre la récolte à Mahazine. 
  • Plusieurs journaliers sont formés par l’association afin de leur permettre par la suite de trouver un travail ou de monter eux-mêmes leur petite entreprise.
  • Une troisième vache à lait est née avec comme objectif à terme de fournir du lait aux enfants de Mahazine.
  • Ando représente l’association à la structure locale de concertation afin de remonter les besoins de la région et de la développer au mieux.
  • Une collaboration avec une coopérative agro-écologique est en cours dans le but d’améliorer les méthodes d’agriculture.

 

Vous le voyez, bien des activités ont redémarré avec la volonté d’améliorer la vie sur place. Une fois de plus bien des choses sont possibles grâce à votre soutien et nous profitons pour vous remercier de ne pas avoir lâché le bateau malgré les difficultés qui se sont abattues sur notre pays. Merci de la part des Zazakely’s et de nous-mêmes.

Nous vous souhaitons un beau printemps que nous espérons plus agréable que ces derniers mois et de belles fêtes de Pâques.

JPierre et Monica

 

 

Les couleurs vous informent de la manière suivante :

  • ce qui concerne les infos de l'association Zazakely en Suisse
  • ce qui concerne les infos de l'association Zazakely à Mahazine
  • ce qui concerne les infos de l'association Zazakely à Fiadananatsoa 
  • ce qui concerne les informations de Madagascar de manière général

 

 

Jean-Pierre Counet
Sur Ville 9
1136 Bussy-Chardonney
+41792780207

info@zazakelysuisse.ch

www.zazakelysuisse.ch

 

Vous recevez ce message parce que l'adresse est enregistrée dans notre base de données. Celle-ci n’est pas utilisée à d’autres fins que de vous informer sur la vie de l’association Zazakely Suisse. Si toutefois, vous souhaitez vous désabonner, il suffit de suivre ce lien.